Aujourd’hui, le patrimoine français compte environ 31 millions de logements.
16 millions de logements ont une installation électrique de plus de 15 ans.
On dénombre chaque année 250 000 incendies domestiques dont 80 000 sont d’origine électrique !
(Source : Observatoire national de la sécurité électrique)

Les risques encourus avec une installation électrique non sécurisée sont nombreux, surtout avec la multiplication des appareils électriques et donc des puissances utilisées depuis ces dernières années.

Ces risques concernent les personnes et les biens.

Pour les personnes : risque d’électrocution
Exemple : une machine à laver dont un circuit électrique est défectueux mais la machine fonctionne encore :
– une électrisation (un “coup de jus” en touchant la machine)
– une électrocution (arrêt du coeur)

Pour les biens : risque d’incendie
Exemple : utiliser une multiprise pour brancher un grand nombre d’appareils du fait du manque de prises au mur :
– début d’incendie dans la maison
– destruction complète de la maison suite à un incendie d’origine électrique

Dans ce dernier cas, si votre assureur découvre que votre logement n’était pas en sécurité électrique, il ne procèdera à aucun dédommagements !!!

Cette liste n’est malheureusement pas exhaustive !

Rappel :
Depuis le 1er janvier 2009, le diagnostic électrique est obligatoire pour la vente d’un bien et complète le dossier technique de celui-ci. Cela permet à l’acheteur de connaître plus amplement le bien qu’il convoite et l’étendue des éventuels travaux à réaliser.
Si votre logement est en sécurité électrique ou mieux si il est aux normes, cela lui confère une réelle plus-value lors de sa vente.

 

Faîtes contrôler votre installation électrique pour savoir si elle présente un réel risque pour les personnes et pour les biens.

ACILEC est là pour vous y aider. Ce contrôle est rapide et gratuit.

Pour prendre rendez-vous, appeler simplement le :

02.37.90.76.17 ou 06.50.74.95.24